Le constat

Nombre d'entre vous nous ont fait remonter leur préoccupation relative à la perte d'une partie de leur public, malheureuse conséquence de la crise sanitaire. Constat confirmé par l'étude lancée conjointement par les ministères de la culture et de l'enseignement supérieur en début d'année. Les chiffres sont significatifs : la fréquentation de nos établissements a chuté d'au moins 40% entre 2019 et 2021. Les cinémas, théâtres et autres lieux culturels sont confrontés au même constat que nous. Or, se retrouver, échanger, découvrir, être curieux, partager des émotions grâce à la culture est une part de ce qui fait notre humanité... et les bibliothèques y contribuent.

Des pistes pour reconquérir le public perdu

Alors, au-delà de ces chiffres, que faire ? Nous n’avons pas encore trouvé la recette miracle… mais nous partageons avec vous une liste à la Prévert de pistes pour reconquérir le public perdu et, pourquoi pas, celui qui ne connaît pas encore les merveilleuses bibliothèques que vous animez avec constance et passion tout au long de l'année :

(re)Prendre contact

  • Recontacter un à un les lecteurs qui ne sont pas revenus depuis la pandémie ou leur envoyer un courrier.
  • Inviter à partager un petit pot sympa, pour retrouver ses lecteurs. 
  • Organiser une journée ou soirée "portes ouvertes" festive (boissons et cotillons ; outils d'animation mis à disposition par la MDV pour animer ces moments !). 
  • Contacter toutes les associations des environs et se rappeler à leur bon souvenir / énoncer ce qui pourrait les intéresser (en termes de services, de documentation, d'espace... partenariat à envisager ?).
  • Accueillir systématiquement les classes à la rentrée pour une fun petite visite.
  • Inviter les nouveaux habitants à découvrir la bibliothèque pour leur expliquer les services, les modalités d'emprunt, les activités proposées et, le cas échéant, une démonstration de la Mallette numérique.

Favoriser les rencontres régulières

  • Inviter de manière régulière les classes de l'école à la bibliothèque un jour donné pour des lectures à voix haute et/ou des activités en lien avec la lecture (atelier d'écriture rigolo, cadavres exquis, découverte des livres pop-up, livres-jeux... et toutes les activités qui peuvent être proposées dans le cadre d'un accueil de classe) ou, si la bibliothèque est trop petite, s'inviter à l'école.
  • Faire une petite place dans la bibliothèque pour se rencontrer (café, jeu, lecture, tricot, blablabib ...) : une solitude non-choisie est une réalité pour beaucoup de personnes dans notre société. 

S'extérioriser

  • Présenter quelques livres thématiques dans votre commerce de proximité ; y laisser des brochures pour annoncer les nouveautés ou les newsletters de la MDV.
  • Distribuer des flyers avec les informations principales de la bibliothèque (adresse, horaires...) dans les boîtes aux lettres (profiter d'un "boitage" de la commune pour le bulletin ou d'une association). Insister sur la gratuité si elle est mise en place. 

Animer !

  • Prendre rendez-vous avec votre MDV préférée et emprunter du matériel d’animation : certains sont simples d’utilisation… Par exemple, mettre à la disposition de vos usagers des jeux (de société, vidéo) ou organiser une soirée jeux avec les familles.
  • Profiter d'actions nationales ou de label pour mettre en avant la lecture sur son territoire : label Premières Pages, La lecture, grande cause nationale (https://www.gouvernement.fr/communique/12552-la-lecture-grande-cause-nationale) / Partir en livres (https://www.partir-en-livre.fr/) : via affichages communaux, Facebook, bulletin municipal...

Offrir de nouveaux services

  • Proposer du portage à domicile pour les personnes âgées mais pas que ! : par exemple, pour les jeunes parents dans la commune, sélectionner des albums pour bébé et des livres pour les parents (selon leurs goûts : doc, BD, romans policiers, etc.).

N'hésitez à solliciter votre bibliothécaire, référent de territoire, pour vous accompagner dans vos actions. Et partagez les bonnes idées que vous avez mises en place avec les autres bibliothèques (nous pouvons les diffuser sur ce Portail ou dans le groupe Facebook #nosbibsontformidables) !

Et surtout, n'en doutez pas : nos bibliothèques sont formidables !

A l’approche de l'été, la MDV vous propose, sur la Mallette Numérique, sa nouvelle rubrique BLINDTEST !

Un nouveau jeu interactif autour des instruments du monde entier, pour donner un coup de booste dans vos médiathèques!

Pour un atelier d’éveil musical ou une séance de découvertes, choisissez « Planète Musiques » ; un jeu audiovisuel pour explorer les instruments de musique du monde, apprécier les sons, les différences, les manières de jouer… et reconnaître les familles d’instruments !

Elaborée à la MDV, cette version est inspirée du jeu du même nom créé par Catherine Lanoë pour Médiathèque de Décines-Charpieu

Public destinataire : GS à 5ème.

Possibilité d'ajuster pour un public ados-adultes sur demande (auprès d'Aurélie)

planete m

Composition :

  • 1 tablette

  • 1 clé USB
  • 1 grand plateau de jeu

  • Dés, pions, règle du jeu, fiches à remplir, etc.

Toutes les bibliothèques sont unanimes à ce sujet : la fréquentation s'est écroulée en 2020-2021. Le Ministère de la culture et celui de l'Enseignement supérieur ont mesuré, au travers d'une enquête-flash auprès d'un échantillon de bibliothèques, l'impact réel, au-delà des constatations et des ressentis. Laurence vous propose une synthèse de cette étude pour les bibliothèques publiques (un lien vous permettant d'accéder au document complet figure au bas de cet article).

Un échantillon de plus de 1200 bibliothèques municipales et intercommunales

En ce qui concerne les bibliothèques municipales et intercommunales, 1211 bibliothèques ou réseaux de bibliothèques ont répondu à l’enquête. Ces bibliothèques sont classées par tranches de population desservie :

  • Moins de 2 000
  • 2 000 – 5 000
  • 5 000 – 10 000
  • 10 000 – 20 000
  • 20 000 – 50 000
  • 50 000 – 100 000
  • + 100 000

L’évolution de l’activité est étudiée sous l’angle de l’activité physique : fréquentation, actions culturelles & prêts physiques. L’activité en ligne ou numérique est issue d’une enquête sur les ressources numériques confiée à l’automne 2021 par le ministère de la culture (direction générale des médias et des industries culturelles) à Ipsos.

  1. La fréquentation :

Evolution de la fréquentation globale :

 

2019/2020

2020/2021

2019/2021

Bibliothèques municipales et intercommunales

-50 %

+ 17 %

-42 %

La fréquentation en bibliothèques municipales et intercommunales est ainsi en 2020 divisée par 2. On note que cette fréquentation des bibliothèques municipales et intercommunales a un peu moins souffert de la crise sanitaire que celle des grands établissements et des bibliothèques universitaires, avec notamment une chute d’un peu plus de 60 % de la fréquentation des bibliothèques universitaires comme de la Bibliothèque nationale de France.

Evolution de la fréquentation entre 2019 et 2020 par tranche de population desservie :

Population

Evolution

Moins de 2 000

-43 %

2 000 – 5 000

-46 %

5 000 – 10 000

-46 %

10 000 – 20 000

-46 %

20 000 – 50 000

-54 %

50 000 – 100 000

-46 %

+ 100 000

-51 %

Evolution de la fréquentation entre 2020 et 2021 par tranche de population desservie : une reprise de la fréquentation

Population

Evolution

Moins de 2 000

+ 21 %

2 000 – 5 000

+ 27 %

5 000 – 10 000

+ 29 %

10 000 – 20 000

+ 17 %

20 000 – 50 000

+ 17 %

50 000 – 100 000

+ 17 %

+ 100 000

+ 17 %

La fréquentation a repris en 2021, du fait de l’effet moins marqué de la crise sanitaire et des mesures liées, pour atteindre un niveau de 17% supérieur au niveau 2020 pour les bibliothèques municipales et intercommunales.

Evolution de la fréquentation 2019 – 2021 : le niveau de 2019 n’est pas encore retrouvé

La reprise de la fréquentation en 2021 n’est cependant pas suffisamment marquée afin de permettre un retour au niveau de fréquentation de 2019. La persistance de la crise sanitaire et des différentes mesures expliquent largement cet état de fait.

Population

Evolution

Moins de 2 000

-29 %

2 000 – 5 000

-30 %

5 000 – 10 000

-28 %

10 000 – 20 000

-36 %

20 000 – 50 000

-45 %

50 000 – 100 000

-40 %

+ 100 000

-43 %

Fréquentation détaillée – effet du pass sanitaire :

On ne note pas a priori d’effet majeur de l’instauration du pass sanitaire (hors 12-17 ans), mais il est tout à fait possible que le pass sanitaire soit venu ralentir la dynamique d’augmentation de la fréquentation enclenchée avant son instauration.

On notera par contre un effet probable du pass sanitaire étendu aux 12-17 ans, dans la mesure où la fréquentation en octobre et novembre est plus faible que la fréquentation de juin.

La donnée pour le mois de décembre reflète très probablement non pas la hausse de fréquentation en 2021, mais sa baisse en 2019 du fait des mouvements sociaux en fin d’année.

Effet du pass sanitaire sur les horaires d’ouverture :

Dans certains cas, le pass sanitaire a pu entrainer une réduction de l’amplitude horaire hebdomadaire, notamment afin de faire face à la charge de travail supplémentaire induite par le contrôle (10 % des bibliothèques)

 

  1. Nouveaux inscrits et prêts : des dynamiques comparables à celles observées pour la fréquentation.

Nouveaux inscrits

En ce qui concerne l’évolution du nombre de nouveaux inscrits sur les trois années étudiées, les dynamiques observées sont similaires aux dynamiques de la fréquentation. Ainsi, le nombre de nouveaux inscrits est de 39% inférieur au niveau de 2019 en 2020, avant de reprendre en 2021 pour s’établir à 75% du niveau de 2019.

 

2019/2020

2020/2021

2019/2021

Bibliothèques municipales et intercommunales

-39 %

+ 19 %

-25 %

Evolution du nombre de nouveaux inscrits entre 2019 et 2020 par tranches de population desservie

Population

Evolution

Moins de 2 000

-54 %

2 000 – 5 000

-53 %

5 000 – 10 000

-46 %

10 000 – 20 000

-45 %

20 000 – 50 000

-39 %

50 000 – 100 000

-41 %

+ 100 000

-36 %

Les petites bibliothèques (moins de 5000 habitants) ont vu baisser de moitié leur nombre d’inscrits en 2020 par rapport à 2019. A l’inverse, les bibliothèques desservant entre 20 000 et 50 000 habitants ont mieux résisté.

Evolution du nombre de nouveaux inscrits entre 2020 et 2021 par tranches de population desservie

Population

Evolution

Moins de 2 000

+ 12 %

2 000 – 5 000

+ 25 %

5 000 – 10 000

+ 28 %

10 000 – 20 000

+ 38 %

20 000 – 50 000

+ 23 %

50 000 – 100 000

+ 19 %

+ 100 000

+ 17 %

En 2021, la reprise est moins marquée pour les plus petits établissements (moins de 2000) et pour les plus grands (plus de 50 000). Les établissements desservant les plus grandes populations ont la reprise la plus franche.

Evolution du nombre de nouveaux inscrits entre 2019 et 2021 par tranches de population desservie

Population

Evolution

Moins de 2 000

-40 %

2 000 – 5 000

-38 %

5 000 – 10 000

-33 %

10 000 – 20 000

-25 %

20 000 – 50 000

-19 %

50 000 – 100 000

-30 %

+ 100 000

-23 %

Les plus petits établissements ont le plus de difficulté à retrouver un niveau d’inscrits comparable à 2019.

  

Les prêts

 

2019/2020

2020/2021

2019/2021

Bibliothèques municipales et intercommunales

-39 %

+ 34 %

-18 %

 

Evolution du nombre de prêts entre 2019 et 2020 par tranches de population

De même, le prêt en 2020 a fortement chuté. Si l’on s’intéresse à l’évolution des prêts selon la population desservie pour les bibliothèques municipales et intercommunales, on note une réduction globalement similaire, quelle que soit la population.

Population

Evolution

Moins de 2 000

-32 %

2 000 – 5 000

-36 %

5 000 – 10 000

-33 %

10 000 – 20 000

-33 %

20 000 – 50 000

-36 %

50 000 – 100 000

-35 %

+ 100 000

-41 %

Evolution du nombre de prêts entre 2020 et 2021 par tranches de population

Population

Evolution

Moins de 2 000

+ 34 %

2 000 – 5 000

+ 34 %

5 000 – 10 000

+ 32 %

10 000 – 20 000

+ 29 %

20 000 – 50 000

+ 34 %

50 000 – 100 000

+ 29 %

+ 100 000

+ 35 %

De même que pour la fréquentation et les inscrits, l’année 2021 voit la reprise des prêts, avec une augmentation de 34%. On remarquera notamment une reprise globalement similaire, quelle que soit la population desservie.

Evolution du nombre de prêts entre 2019 et 2021 par tranches de population

Population

Evolution

Moins de 2 000

-7 %

2 000 – 5 000

-10 %

5 000 – 10 000

-11 %

10 000 – 20 000

-13 %

20 000 – 50 000

-14 %

50 000 – 100 000

-8 %

+ 100 000

-21 %

L’évolution du prêt de 2019 à 2021 montre que la reprise du prêt est plus rapide que celle de la fréquentation. Certaines catégories ayant retrouvé un niveau d’environ 90% du niveau de 2019.

  1. Les actions culturelles

On entend ici par actions culturelles l'ensemble des actions physiques menées dans ou hors les murs de la bibliothèque, qu'elles soient à destination des enfants ou des adultes. On compte notamment les expositions, conférences, rencontres, lectures, concerts, projections, séances de conte, clubs de lecteurs, ateliers d'écriture, fêtes, salons du livre, festivals, les actions hors les murs.

 

Evolution du nombre d’actions culturelles 2019-2020

Evolution du public touché par les actions culturelles 2019-2020

Bibliothèques municipales et intercommunales

-59 %

-67 %

 

De même que pour les autres indicateurs étudiés, le nombre d’actions culturelles ainsi que le public touché par ces actions a fortement baissé en 2020.

 

 

Evolution du nombre d’actions culturelles 2020-2021

Evolution du public touché par les actions culturelles 2020-2021

Bibliothèques municipales et intercommunales

+ 41 %

+ 27 %

Le rebond est marqué en 2021, avec une augmentation de 41% du nombre d’actions par rapport à 2020 pour les bibliothèques. En effet, certaines actions culturelles n’ont pu avoir lieu en 2020, et dans certains cas ont également pu être reportées en 2021, expliquant ce fort rebond.

Certaines bibliothèques expliquent également ce rebond par un regain d’intérêt de la part des usagers en 2021, qui n’avaient pu participer aux actions culturelles pendant la crise.

 

 

Evolution du nombre d’actions culturelles 2019-2021

Evolution du public touché par les actions culturelles 2019-2021

Bibliothèques municipales et intercommunales

-42 %

-57 %

 

Néanmoins, malgré ce rebond, l’activité n’a pas retrouvé son niveau de 2019, restant à 58% du niveau initial pour les bibliothèques.

  1. Les activités numériques

 

55% des bibliothèques répondantes à l’étude sur les ressources numériques ont noté une évolution des inscriptions à l’offre numérique.

L’analyse par tranches de population desservie reflète une augmentation de l’activité numérique plus marquée pour les bibliothèques desservant plus de 20 000 habitants.

Ainsi, à la question « Avez-vous constaté une évolution des inscriptions à l’offre numérique, depuis le début de la crise sanitaire ? », voici les réponses obtenues :

 

Réponses positives

20 000 habitants et plus

87 %

5 000 à 19 999 habitants

58 %

Moins de 5 000 habitants

44 %

 

Modalités d’adaptation de l’offre de ressources :

 

L’augmentation de l’offre de ressources numériques a pu prendre différentes formes. Pour les bibliothèques municipales, elle s’est principalement traduite par l’acquisition de nouvelles ressources et l’augmentation du nombre de livres numériques disponibles.

Adaptations

Taux

Acquisition de nouvelles ressources

48 %

Augmentation du nombre de livres numériques disponibles

36 %

Augmentation du nombre d’utilisateurs autorisés

27 %

Augmentation de crédits/jetons

27 %

Augmentation du nombre d’accès simultanés

17 %

Retrait ou désherbage de ressources numériques fonctionnant au paiement à l’usage

2 %

 

Les ressources sur place ou à distance :

 

En ce qui concerne les bibliothèques municipales et intercommunales, les principales ressources numériques acquises consultées ont été des ressources d’autoformation, des périodiques et de la presse et des vidéos.

Ressources

Types de ressources numériques proposées

Autoformation (adulte ou jeunesse)

79 %

Périodiques, presse

78 %

Vidéos (fictions ou documentaires)

72 %

Musique

64 %

Livres

63 %

Livres audios, livres lus

50 %

Dictionnaires, encyclopédies, documentation générale

15 %

Jeux vidéo

15 %

Autres

3 %

Ressources pour les jeunes

2 %

Catalogue en ligne

1 %

 

 

Pour lire le rapport dans son entièreté :

https://www.culture.gouv.fr/Thematiques/Livre-et-lecture/Actualites/Les-effets-de-la-crise-sanitaire-sur-l-activite-des-bibliotheques-francaises-en-2020-et-2021

Première action culturelle proposée par le Département dans le cadre de sa labellisation Premières pages visant à sensibiliser les familles et les professionnels à l'importance de lire aux tout-petits

En partenariat avec la MDV, les médiathèques de Remiremont et d'Eloyes accueilleront l'autrice-illustratrice de Meurthe et Moselle Sandra Poirot-Chérif le 19 mars, premier jour de lancement de la Semaine Nationale de la Petite Enfance. Deux ateliers sont prévus, à 10 heures à Remiremont et à 16h à Eloyes pour des enfants à partir de 18 mois. Les Relais Petite Enfance du territoire sont mobilisés pour l'occasion.

De joyeuses (re)trouvailles en perspective !

Retrouvez une sélection de titres concoctée pour vous sur le thème de la Semaine Nationale daffiches Premieres pages 40x60cm e la Petite Enfance dans la rubrique "sélections bibliographiques" du portail.SNPE

 pv4 260 155

 

 

 

 

La loi du  loi n° 2022-46 du 22 janvier 2022 renforçant les outils de gestion de la crise sanitaire et modifiant le code de la santé publique entraîne les modifications suivantes :

La nécessité de présenter un passe vaccinal en lieu et place du précédent passe sanitaire, pour accéder aux lieux où celui-ci était précédemment exigé, pour les personnes âgées de plus de 16 ansLe passe vaccinal s’applique également aux agents et aux bénévoles au contact du public qui devaient auparavant présenter un passe sanitaire.

Concernant les mineurs fréquentant la bibliothèque dans le cadre de sorties réalisées dans un cadre privé et non scolaire :

–          Moins de 12 ans : pas de présentation de passe vaccinal ni sanitaire

–          De 12 à 15 ans : présentation d’un passe sanitaire 

–          Plus de 16 ans : présentation d’un passe vaccinal

 

Le port du masque est obligatoire à partir de l’âge de 6 ans jusqu’au 15 février inclus.

Le Décret n° 2022-51 du 22 janvier 2022 modifiant le décret n° 2021-699 du 1er juin 2021 prescrivant les mesures générales nécessaires à la gestion de la sortie de crise sanitaire n’apporte pas de modification au régime des exceptions en bibliothèque, notamment les venues pour raisons professionnelles et de recherche. (source : biblio-covid.fr)

 

Pour le personnel

Comme le précise le site service-public.fr, les agents auparavant soumis au passe sanitaire le sont désormais au passe vaccinal. C’est-à-dire les personnes exerçant dans les lieux, établissements, services ou événements où le passe vaccinal est demandé aux usagers, sauf lorsque leur activité se déroule dans des espaces non accessibles au public (par exemple, des bureaux) et/ou en dehors des horaires d'ouverture au public.

Pour les intervenants

Les animations et les formations organisées par la bibliothèque pour les usagers sont soumises au contrôle du passe sanitaire (pour les intervenants, artistes, auteurs et pour le public).

La seule exception concerne les formations organisées par les bibliothèques à destination des professionnels, couvertes par l'exception "pour motifs professionnels", et qui peuvent se dérouler sans passe sanitaire.

Quant aux visites de classes ses conditions sont décrites sur la FAQ du ministère de l'Education nationale à la rubrique Application des passes sanitaire et vaccinal / Les passes sanitaire et vaccinal s'appliquent-ils aux personnels, accompagnateurs et élèves lors des sorties scolaires et des activités périscolaires ? (source : Agorabib.fr)

 

Pour disposer du « pass vaccinal », il convient de présenter l'une de ces trois preuves :

  • Un certificat de vaccination attestant d’un schéma vaccinal complet, dose de rappel comprise dans le délai imparti pour les personnes à partir de 18 ans et 1 mois qui sont y éligibles.
  • Un certificat de rétablissement au Covid-19 datant d'au moins 11 jours et de moins de 6 mois. 
  • Un certificat de contre-indication médicale faisant obstacle à la vaccination. Les personnes concernées se voient ainsi délivrer par leur médecin un document pouvant être présenté dans les lieux, services, établissements et événements où le « pass vaccinal » est exigé.

Les personnes s’engageant dans un parcours vaccinal jusqu’au 15 février 2022 ont la possibilité temporaire de bénéficier d’un « pass vaccinal » valide, à condition de recevoir leur deuxième dose dans un délai de 4 semaines et de présenter un test négatif de moins de 24h.

Le « pass vaccinal » ne s’applique pas aux mineurs âgés de 12 à 15 ans. C’est donc le « pass sanitaire » - qui inclut la possibilité supplémentaire de présenter la preuve d'un test négatif de moins de 24h - qui demeure en vigueur pour cette tranche d’âge.

 

Se former et échanger : demandez le programme !

À travers ce programme de formations, vous pourrez acquérir des connaissances ou les perfectionner, échanger avec les collègues, les autres acteurs du territoire, souffler de la nouveauté, du bien-être, de la convivialité !

En espérant vous rencontrez nombreux(ses) lors de ces formations.

 

Bref, vous l'aurez compris, c’est avec un grand plaisir que la Médiathèque départementale vous propose son catalogue 2022.

 

Contacts :

Claire Bulet, chargée de la formation

Sylvie Huguenin, gestion administrative