Après 8 ans comme responsable audiovisuel en médiathèque, 8 ans où elle a conseillé, discuté, formé, acheté, équipé, rangé, prêté, découvert, managé, rencontré et organisé des concerts, des conférences, des expos, des ateliers...

Le vent a porté Aurélie SOILIHI vers la Médiathèque départementale, vers un nouveau public et vers de nouveaux projets !

Nous sommes heureux de l’accueillir aujourd’hui et de vous présenter notre nouvelle recrue !

Passionnée de musique, Aurélie sera en charge de tout ce qui touche à ce domaine en pleine mutation dans nos médiathèques (acquisitions, transition numérique, animations, formations et médiation). Mais elle portera aussi la casquette de référente dans le domaine des « publics spécifiques » afin d’œuvrer sur les thématiques d’accessibilité, d’insertion et de solidarité dans notre réseau.

 

Aurelie2 20200718 092002 754

 

Bienvenue à Aurélie !

La Médiathèque départementale, service du Conseil départemental, a le plaisir de vous convier à votre traditionnelle réunion de territoire, moment privilégié d’échanges et de rencontres entre bibliothécaires salariés et bénévoles.

La thématique retenue pour 2021 est "L'action culturelle" ​et permettra d'exposer l'ensemble des actions proposées par la MDV et de partager les expériences relatives à l'animation des bibliothèques.

Un focus sera en outre réalisé sur le label 1ères Pages qui valorise les actions favorisant la lecture et l’apport de culture aux enfants de moins de trois ans et à leurs familles.

Venez découvrir, partager ou simplement prendre connaissance des expériences de chacun concernant l'animation des bibliothèques.

Ce moment est à vous ! Nous vous attendons pour une matinée placée sous le signe de la convivialité !"

 

 Rencontre de territoire 2018 STMichel3

Le jeudi 11 mars dernier avait lieu, au cinéma Palace à Epinal, la formation “Focus Films Grand Est” animée par l’association Image’Est. Retour et partage sur une journée très riche. 

 

Présentation d’Image’Est 

Cette association a été créée en 2009, sous l’impulsion conjointe des professionnels de l’image, de l’Etat et de la Région. Elle est bien sûr un espace d’échanges entre professionnels mais aussi d’actions tournées vers l’extérieur. Ces missions-là sont déclinées en trois pôles : le Pôle patrimoine, le Pôle d’éducation aux images et le Pôle diffusion. C’est dans le cadre de cette dernière mission que la formation avait été organisée. 

Des films à la bibliothèque avec Focus Films Grand Est 

Focus Films Grand Est est un dispositif particulier favorisant la diffusion de films (documentaires et fictions, courts-métrages, films d’animation). L’un de ses objectifs consiste à favoriser la rencontre entre les publics, les œuvres et leurs auteurs.     

Pour les organismes comme les bibliothèques, cela permet de bénéficier d’un accompagnement sous la forme d’une aide à la programmation et d’un soutien logistique et financier. En quelques mots, les frais d’intervention du réalisateur ou de tout autre membre de l’équipe du film sont pris en charge par Image’Est. 

Mois du Film Documentaire 

Chaque année, Image’Est coordonne également sur notre territoire le Mois du film documentaire en novembre. L’association peut également proposer des sélections thématiques. 

La MDV est relais auprès d’Images en bibliothèques et permet ainsi la distribution du matériel de communication aux participants vosgiens. De plus, vous êtes abonnés à Image’Est par la MDV qui a choisi d’offrir l’adhésion à l’association pour son réseau de médiathèques.  

Lors de cette journée de formation, nous avons eu l’occasion de regarder différents documentaires, ou leurs bandes-annonces/teasers, en lien avec notre territoire ou soutenus par la Région Grand Est : 

  • L’Esprit des lieux, de Stéphane Manchematin ; où l’on suit Marc Namblard, preneur de son vosgien, aussi bien dans son métier que dans sa famille. Mais la frontière est-elle si franche ? 

De quoi donner des idées pour de futures projections suivies d’échanges avec les créateurs ! 

Et la fiction ? 

Cette journée a également été l’occasion de découvrir de nombreux courts-métrages de fiction dont l’étonnant T’es morte Hélène, de Michiel Blanchart – grand prix du Court Métrage à Gérardmer, ou encore Cœur fondant, de Benoît Chieux. 

 

Jouer avec le patrimoine 

Image’Est a aussi une fonction liée au patrimoine (histoire et culture régionale) au travers de la collecte d’images et de films auprès de particuliers. Et pourquoi ne pas organiser une collecte auprès de votre public ? 

L’association possède également une table Mash Up qui permet de créer des supports audio-visuels à partir d’images fixes. Elle peut la mettre à disposition pour une somme modique. 

La MDV réfléchit à une proposition de formation sur la table Mash Up en 2022. A suivre ! 

 

Le catalogue des films est en ligne. Vous trouverez également ci-joint le catalogue des créations 2019-2020 sous format PDF, ainsi qu’un document de présentation du dispositif Focus Films Grand Est. 

 

Les bibliothèques restent ouvertes - suite.

Toujours dans le respect des conditions sanitaires. Les collectivités peuvent toutefois décider de leur fermeture.

Nouveau Décret ci-dessous (Décret n° 2021-384 du 2 avril 2021)

Le maintien des animations dans les bibliothèques n'est pas remis en question, avec les mêmes exigences sanitaires qu'auparavant (pas plus de 6 personnes, gestes barrières...).

 De notre côté nous assurons les échanges et livraisons en fonction de la présence de nos agents. Vous serez contactés pour être informés des éventuelles annulations.

Pour tout complément d'information, merci de nous contacter.

 

Pour rappel biblio-covid (ABF)

 

Décret n° 2021-384 du 2 avril 2021 modifiant les décrets n° 2020-1262 du 16 octobre 2020 et n° 2020-1310 du 29 octobre 2020 prescrivant les mesures générales nécessaires pour faire face à l'épidémie de covid-19 dans le cadre de l'état d'urgence sanitaire

« Art. 45. - I. - Les établissements relevant des catégories mentionnées par le règlement pris en application de l'article R. 123-12 du code de la construction et de l'habitation figurant ci-après ne peuvent accueillir du public :
« 1° Etablissements de type L : Salles d'auditions, de conférences, de réunions, de spectacles ou à usage multiple, sauf pour :


« - les salles d'audience des juridictions ;
« - les salles de vente ;
« - les crématoriums et les chambres funéraires ;
« - l'activité des artistes professionnels ;
« - les groupes scolaires et périscolaires constitués des enfants dont l'accueil est autorisé en application des articles 32 et 33 du présent décret, uniquement dans les salles à usage multiple et à l'exception des activités physiques et sportives ;
« - les activités encadrées à destination exclusive des enfants de moins de seize ans des personnels indispensables à la gestion de la crise sanitaire ainsi que de ceux mentionnés aux III et IV de l'article 32 du présent décret, uniquement dans les salles à usage multiple et à l'exception des activités physiques et sportives ;
« - la formation continue ou professionnelle, ou des entraînements nécessaires pour le maintien des compétences professionnelles, uniquement dans les salles à usage multiple ;


« 2° Etablissements de type CTS : Chapiteaux, tentes et structures, sauf pour l'activité des artistes professionnels ;
« 3° Etablissements de type P : Salles de danse et salles de jeux ;
« 4° Etablissements de type Y : Musées, salles destinées à recevoir des expositions à vocation culturelle (scientifique, technique ou artistique, etc.), ayant un caractère temporaire ;
« II. - Lorsque l'accueil du public n'y est pas interdit, les gérants des établissements mentionnés au I, l'organisent, à l'exclusion de tout évènement festif ou pendant lesquels le port du masque ne peut être assuré de manière continue, dans les conditions suivantes :
« 1° Les personnes accueillies ont une place assise ;
« 2° Une distance minimale d'un siège est laissée entre les sièges occupés par chaque personne ou chaque groupe dans la limite de six personnes venant ensemble ou ayant réservé ensemble ;
« 3° L'accès aux espaces permettant des regroupements est interdit, sauf s'ils sont aménagés de manière à garantir le respect de l'article 1er.
« III. - Sauf pour la pratique d'activités artistiques, les personnes de plus de onze ans accueillies dans les établissements mentionnés par le présent article portent un masque de protection. La distanciation physique n'a pas à être observée pour la pratique des activités artistiques dont la nature même ne le permet pas.
« III bis. - Les établissements de type S : Bibliothèques, centres de documentation et de consultation d'archives, sont autorisés à accueillir du public entre 6 heures et 19 heures dans le respect des dispositions des 2° et 3° du II et du III du présent article.
« IV. - L'article 44 est applicable aux activités physiques et sportives pratiquées dans les établissements mentionnés au II du présent article.
« V. - Les fêtes foraines sont interdites. » ;

 

  • 4. Établissement culturel ou lieu de culte
    Déplacements pour se rendre dans un établissement culturel (bibliothèques et médiathèques).
  • Distance bibliothèque / domicile du public (source : Ministère Intérieur) :
    – 0 à 10 km : « Dans un rayon de 10 km autour du lieu de résidence, les déplacements peuvent se faire sans attestation, sous réserve de pouvoir présenter un justificatif de domicile. »
    – Au-delà de 10 km, dans le département : attestation de déplacement dérogatoire dans les départements soumis à des « mesures renforcées » entre 6h et 19h, avec la case « bibliothèques » cochée.
    – « Pour les personnes résidant aux frontières d’un département, une tolérance de 30 kms au-delà du département est acceptée ».

La future médiathèque de Verdun est un exemple de co-construction avec les usagers grâce au jeu vidéo

Pour concevoir la nouvelle médiathèque de Verdun, la ville a en effet sollicité l’aide de citoyens. Avec le concours du chef de projet et du médiateur numérique, ils ont dessiné et modélisé L’Æncre, le futur bâtiment en utilisant le jeu vidéo Minecraft.

En tout, quinze heures de collaboration et de travail acharnés pour que la médiathèque voie ses murs, ses lieux et ses services prendre vie. Mais encore fallait-il l’intégrer dans un environnement qui soit celui de la ville de Verdun, pour s’assurer que l’ensemble garde une harmonie, ainsi qu’un certain réalisme.

 Verdun

 

« Chacun avec son ordinateur et jeu vidéo a pu accéder à une plateforme pour créer, modifier les cubes qui servent de base. On leur a laissé une totale liberté pour concevoir la décoration intérieure avec le choix du mobilier, des couleurs… Les participants ont fait preuve de créativité et d’ingéniosité pour contourner les problèmes que l’on a pu rencontrer.

Et voici, trois semaines plus tard, la présentation officielle dévoilée, à l’occasion d’un Facebook Live, où les lieux ont été inaugurés. On y retrouve même la fameuse découpe d’un ruban tricolore – mais qui, Minecraft oblige, fut changé en un mur de briques tricolores à fracasser.

Avec cet outil, et l’accès aux réseaux, les futurs usagers ont découvert l’intégralité de la médiathèque, depuis un parvis spécialement aménagé pour les piétons, en passant par les différents étages et espaces. Une première, certes, dont la ville peut être fière, et surtout, une approche inédite pour impliquer les habitants tant dans la conception que dans le projet lui-même.

On peut retrouver la totalité de la présentation de ce nouveau lieu, effectuée durant un Facebook live, en vidéo.

 

Réouverture des bibliothèques, voici comment bien accueillir vos lecteurs. Soyez prudents !

Retrouvez ci-dessous les recommandations qui tiennent compte du décret n° 2020-1454 du 27 novembre 2020 modifiant le décret n° 2020-1310 du 29 octobre 2020 prescrivant les mesures générales nécessaires pour faire face à l'épidémie de covid-19 dans le cadre de l'état d'urgence sanitaire.

La Médiathèque départementale reprend du service aussi, n'hésitez pas à nous contacter pour nous faire part de vos besoins !

  •  Jauges : pour les espaces en libre accès, 8 m²/personne ; pour les espaces comportant des places assises, 1,5 m de distance entre deux places ; plafond de jauge fixé à 1000 personnes maximum à l’instant t pour les salles disposant de places assises ; jauges s’appliquant à toutes les bibliothèques, sans exception, quelle que soit leur taille (voir en p. 10 du document en annexe,les détails).

  • Port du masque obligatoire dès l’âge de 11 ans.

  • Possibilité d’accueil de groupes d’enfants pour des activités d’éducation artistique et culturelle, conformément au Protocole sanitaire relatif aux accueils de loisirs périscolaires (version du 16 novembre 2020)

  • Pour les lecteurs intéressés seulement par l’emprunt et le retour de documents, mise en œuvre de solutions permettant de rapides passages, sur de brèves durées.

  • Maintien ou mise en place d’un système d’horodatage et de réservations, en particulier pour l’accès aux salles d’étude ou patrimoniales, salles de réunion ou de formation, accès aux postes informatiques

  • Maintien de la mise en quarantaine ou de la désinfection des documents revenant de prêt à domicile

  • Contrôle par une personne à l’entrée de la bibliothèque du respect de la jauge, du lavage des mains (fourniture de gel hydroalcoolique à l’entrée) et du port du masque, pour tous les établissements de plus de 400 m²

  • Limitation de l’accueil de groupes à 6 personnes (hors accueil périscolaire)

  • Nécessité pour chaque bibliothèque de bien identifier le responsable COVID de sa collectivité

Poursuite des mesures limitant la circulation du virus :

  • Sens de circulation unique des publics lorsque la configuration des lieux le permet ;

  • Mise en place de dispositifs pour lutter contre les points de regroupement à l’intérieur comme à l’extérieur de la bibliothèque (bandes au sol, plexiglas, etc.) ;

  • Aération, nettoyage et désinfection des surfaces, de manière régulière.

La mise en œuvre de ces mesures doit intervenir dans le respect des mesures réglementaires sur le télétravail des agents et des protocoles mis en place par chaque collectivité.

Consulter le site : biblio-covid pour plus de détails ou directement ici.

reouverture decret v2

logo ministere culture 260 155L’enquête flash réalisée les 25 et 26 mars 2020 sur l’impact de la crise sanitaire Covid-19 sur l’offre en ligne des bibliothèques a montré une forte augmentation des usages dès le début du confinement.

Le ministère de la Culture a réalisé fin juin 2020 une enquête complémentaire pour observer l’évolution des pratiques après la fin du confinement.

Cette enquête a été menée pour :

  • confirmer l'augmentation des usages des ressources numériques proposées par les bibliothèques, pendant et juste après la période de confinement ;
  • mesurer les réponses apportées par les collectivités pour accompagner leurs usagers ;
  • identifier rapidement des pistes pour continuer d'accompagner au mieux le développement des ressources et des services numériques en bibliothèque.

Diffusée auprès d'un échantillon moins important que celui de la première étude, cette deuxième enquête s'adressait cette fois-ci à des bibliothèques de taille importante. Elle a été adressée aux bibliothèques municipales ou intercommunales des grandes villes, aux bibliothèques départementales et aux bibliothèques inscrites dans le dispositif "bibliothèques numériques de référence".

Cet ensemble représentait environ 160 établissements qui proposaient tous une offre numérique conséquente : 95% des bibliothèques proposant plus de 3 types de ressources numériques (67% dans la première enquête).

Elle a recueilli 85 réponses.

pdfTélécharger le résultat de l'enquête